De Pablo Escobar à Phoolan Devi, les bandits morts ou vivants ne cessent d’alimenter l’imaginaire collectif. Les scénaristes de ces multiples récits circulant désormais à l’échelle du globe en sont souvent les protagonistes eux-mêmes, soucieux de contrôler leur image de marque dans une économie numérique mondialisée. Ce numéro explore les processus de fabrication des icônes du banditisme, et leur articulation aux pratiques concrètes des brigands d’aujourd’hui dans des économies de la prédation. En croquant une bande de truands ambivalents venus des quatre coins du monde, il interroge les formes charismatiques contemporaines de la violence et de l’autorité.
Ce numéro est disponible en librairies, dans sa version papier augmentée d'une riche iconographie.

>> https://journals.openedition.org/terrain/21001

Podcast

"Chacun participe à la fascination collective envers les figures de brigands, bandits et mafieux"