Bookstore



The Peruṅkuṟiñci (Kuṟiñcippāṭṭu). A critical edition of the text, with the commentary of Nacciṉārkkiṉiyar


Author T. Rajeswari
Publisher Ecole française d’Extrême-Orient / Institut Français de Pondichéry
Pages clxxxii, 364 p.
Series Collection Indologie n˚142; NETamil Series n˚6
Language Tamil (with an introduction in English)
ISBN 978-81-8470-233-0
Price 1000.00 INR (34.00 EUR)

About the Book

The Peruṅkuṟiñci ("The Great Poem of Kuṟiñci"), better known under the title Kuṟiñcippāṭṭu, is traditionally counted among the "Ten Songs" (Pattuppāṭṭu), one of the two main subdivisions of the old Tamil Caṅkam corpus. Taking the form of a long monologue in which the female character's confidante addresses the foster mother, it deals at the same time with all aspects of the Akam theme of kuṟiñci, the hilly landscape that provides a backdrop for the lovers' union. The text, newly edited on the basis of all surviving manuscripts, is published here along with its classical commentary by the great 14th-century scholiast Nacciṉārkkiṉiyar. An introduction presents the standards for the critical edition, and a complete word-index follows the presentation of the texts. Another special feature of this book is the extensive discussion and illustration of the ninety-nine species of flowers mentioned in the poem, which appear so pervasively in ancient Tamil literature but are often difficult to identify.

Keywords

classical Tamil literature, Caṅkam, kuṟiñci

About the Author

Born in Nagercoil, T. Rajeswari studied Zoology and Tamil at the Universities of Madras and Kerala, and acquired a specialisation in manuscriptology from the International Institute of Tamil Studies in Chennai. She has taught in numerous institutions in Tamil Nadu, and after her retirement in 2004 she joined the EFEO in Pondicherry as a Research Fellow. Recently, she took an active part in the project of critical reedition of the old Tamil literary corpus initiated in the EFEO by Eva Wilden.

En Français

À propos du livre

Le Peruṅkuṟiñci (« Grand poème du Kuṟiñci »), mieux connu sous le titre de Kuṟiñcippāṭṭu, est compté par la tradition indienne parmi les « Dix Longs Chants » (Pattuppāṭṭu) du corpus du Caṅkam, la littérature la plus ancienne préservée en tamoul. Composé sous forme d'un long monologue adressé par une confidente à la mère adoptive du personnage principal féminin, ce poème aborde tous les aspects du thème du kuṟiñci, la région montagneuse où se produit, selon la convention propre à la poésie amoureuse tamoule (Akam), l'union des deux amants. Le texte fait ici l'objet d'une nouvelle édition critique sur la base de toutes les sources aujourd'hui accessibles, laquelle s'accompagne d'une nouvelle édition de son commentaire classique par le grand savant du XIVe siècle, Nacciṉārkkiṉiyar. L'introduction du volume présente la méthode adoptée pour l'édition critique, et un index complet des mots du poème suit l'édition des deux textes. Un autre aspect remarquable de ce livre est la discussion accompagnée d'illustrations des quatre vingt-dix-neuf essences florales évoquées dans le poème, fréquemment mentionnées dans la littérature ancienne mais parfois difficiles à identifier.

Mots-clés

littérature tamoule classique, Caṅkam, kuṟiñci

À propos de l'auteur

Née à Nagercoil, T. Rajeswari a étudié la littérature tamoule et la zoologie aux universités de Madras et du Kerala, avant de se spécialiser dans le domaine de la codicologie à l'International Insitute of Tamil Studies de Chennai. Elle a enseigné le tamoul dans de nombreuses institutions sud-indiennes et, après sa retraite en 2004, elle a rejoint l'EFEO en tant que chercheuse au centre de Pondichéry. Récemment, elle a notamment participé au projet de réédition critique du corpus littéraire tamoul ancien initié à l'EFEO par Eva Wilden.