The Four Hundred Songs of Love. An Anthology of Poems from Classical Tamil. The Akanāṉūṟu.
:

Translated and annotated by George L. Hart

:
Institut Français de Pondichéry
:2015
:
xx, 485 p.
:

Regards sur l’Asie du Sud / South Asian Perspectives n˚ 7

:

English

:

978-81-8470-213-2

:

1000 Rs (43 )

:---

The Akanāṉūṟu is the longest collection in the Tamil Sangam anthologies. It is one of the seminal works of classical India and contains poems that are among the finest ever written in India or anywhere else. The aim of this translation is to make the Akanāṉūṟu accessible to readers who know English. It strives for scrupulous accuracy while keeping the felicity and poetic quality of the original. 

The Akanāṉūṟu provides an account of the daily life of people of its times, one more detailed than any others that are available to us. Its poets were able to imbue virtually every poem with life by their striking use of images, their use of suggestion, their often uncanny sense of the feelings of the characters they portray, their intricate descriptions of flora and fauna, and their evocation of places, personages and events. Their use of imagery can be striking and sublime, but even more, their evocation of life 2000 years ago in all its aspects rings true. They left behind a world that lives and breathes, one that, through their poems, we can enter and experience as if it were our own.

Tamil classical literature, Sangam anthology, English translation

George Hart is the Emeritus Professor of Tamil at the University of California, Berkeley, and holder of the Tamil Chair in that institution. His publications include works on the nature of classical Tamil society and culture, investigations into Dravidian influence on classical Sanskrit literature, and, with Hank Heifetz, translations of the Forest Book of Kampaṉ’s Irāmāvatāram and the Puṟanāṉūṟu. For many years, he has worked for the recognition of Tamil as one of the world’s classical languages. He is a recipient of the Kural Peedam, the Tamilperayam Award and the Padma Sri.


L’Akanāṉūṟu est la plus longue des anthologies de la littérature tamoule du Sangam. Elle constitue l’une des œuvres  séminales de l’Inde classique et renferme des poèmes qui sont parmi les meilleurs jamais écrits en Inde ou ailleurs dans le monde. L’objectif de cette traduction est de rendre l’Akanāṉūṟu accessible aux lecteurs anglophones. Elle s’efforce d’être scrupuleusement précise et exacte tout en sauvegardant le bonheur d’expression et la qualité poétique de la version originale.

L’Akanāṉūṟu rend compte de la vie quotidienne des gens de son époque, mais avec plus de détails que tous les autres textes similaires dont nous disposons. Ses poètes ont eu le don d’insuffler à chaque poème une existence virtuelle par le choix remarquable de leurs images, leur usage de la suggestion, leurs  affinités mystérieuses avec les sentiments des personnages mis en scène, leurs descriptions subtiles de la faune et de la flore, et leurs évocations des lieux, des personnages et des évènements. Leurs jeux d’images peuvent être saisissants et sublimes; davantage, leur évocation de la vie d’il y a 2000 ans dans tous ses aspects sonne vrai. Ils nous ont légué un monde qui vit et qui respire, un monde dans lequel, au travers de leurs poèmes, nous pouvons entrer et vivre notre expérience comme s’il était le nôtre.

littérature tamoule classique, anthologie du Sangam, traduction anglaise

George Hart est le professeur émérite de tamoul à l’Université de Californie à Berkeley et le détenteur de la chaire tamoule de cette institution. Ses publications comprennent des travaux sur la nature de la société et de la culture tamoules classiques, des enquêtes sur l’influence dravidienne sur la littérature sanskrite classique et, en collaboration avec Hank Heifetz, les traductions du Livre de la Forêt de l'Irāmāvatāram de Kampaṉ et du Puṟanāṉūṟu. Durant de nombreuses années, il a œuvré à faire reconnaître la langue tamoule comme l’une des langues classiques du monde. Il a reçu les prix Kural Peedam et Tamilperayam et le Padma Sri.