The Three Early Tiruvantātis of the Tivyappirapantam
:

Annotated Translation and Glossary by Eva Wilden with the collaboration of Marcus Schmücker

:
Ecole française d’Extrême-Orient / Institut Français de Pondichéry
:2020
:
xiii, 556 p.
:

Collection Indologie n˚ 143 ; NETamil Series n˚ 7

:

Tamil, English

:

ISBN: 978-2-85539-238-7 (EFEO) / 978-81-8470-234-7 (IFP)

:

Rs 900 (38 EUR)

:---

The early Antātis of the three Āḻvārs known as Poykaiyāḻvār, Pūtattāḻvār and Pēyāḻvār form the earliest layer in the Nālāyira Tivyappirapantam (“Four-thousand Heavenly Compositions”), the devotional corpus of the Śrīvaiṣṇavas, a religious group of devotees of the god Viṣṇu active to this day in Tamilnadu and beyond. Still in the earlier metre Veṇpā and thus part of the Iyaṟpā, the portion of the canon to be recited and not sung, they stand at the transition from Old to Middle Tamil and contain on the one hand many interesting transitional forms, on the other hand experiments with the young genre of devotional poetry, looking back to the earlier conventions of Akam and Puṟam, playing with them and partly going beyond them. This volume offers a metrical Tamil text with print variants and a first glance into a few manuscripts, a word-split transliterated version and an annotated English translation. It includes, along with an introduction and an epilogue on theology, an analytical glossary-concordance and three appendices concerned with names and epithets of the deities, with incarnations and mythic episodes, and with temples and toponyms.

Tamil bhakti, Vaiṣṇavism, Tamil poetry, Caṅkam

Eva Wilden has been a scientific member (maître de conférences) of the EFEO from 2003 to 2017, working on the critical re-edition and the transmission history of the Tamil Caṅkam corpus. From 2014 to 2019 she was the principal investigator of the ERC project “NETamil: Going from Hand to Hand ‒ Networks of Intellectual Exchange in the Tamil Learned Traditions”, jointly hosted by the University of Hamburg and the EFEO. In 2015 she received the Indian presidential award “Kural Peetam”. She is now a professor of Tamil and Manuscript Studies in Hamburg.

 

Marcus Schmücker is a senior researcher at the Institute for the Cultural and Intellectual History of Asia (IKGA) of the Austrian Academy of Sciences, Vienna. His main area of research includes Vedāntic and Vaiṣṇava theology in Sanskrit, Tamil and Manipravalam.


Les trois poèmes de type antāti composés par les trois āḻvār connus sous les noms de Poykaiyāḻvār, Pūtattāḻvār et Pēyāḻvār forment la strate la plus ancienne du corpus de la dévotion vishnouïte tamoule, le Nālāyira Tivyappirapantam (« Les quatre mille compositions divines »). Cet ensemble poétique dévotionnel est aujourd’hui l’apanage des Śrīvaiṣṇavas, une communauté religieuse sud-indienne donnant la primauté au dieu Viṣṇu, présente notamment au Tamil Nadu mais également dans d’autres régions de l’Inde. Composés dans le mètre veṇpā, et inclus pour cette raison dans la section Iyaṟpā du corpus vishnouïte tamoul (ce qui signifie qu’ils devaient être récités et non chantés), ces poèmes appartiennent, d’un point de vue linguistique, à la période de transition entre le tamoul ancien, celui des poèmes du Caṅkam, et le tamoul médiéval. En ce qui concerne leur forme littéraire, ils représentent également un stade d’expérimentation dans la genèse du genre alors nouveau qu’est la poésie dévotionnelle (la littérature de la bhakti), puisant largement dans le répertoire de conventions propre aux genres plus anciens, Akam et Puṟam, qu’ils utilisent et dépassent. Ce volume contient une version du texte en alphabet tamoul qui respecte les règles de la métrique. Cette dernière s’accompagne d’un recueil des variantes textuelles repérées dans les éditions et quelques manuscrits, d’une version translitérée avec découpage des mots et résolution du sandhi, et d’une traduction anglaise. Le texte et la traduction sont précédés par une introduction, et suivis par un épilogue concernant la théologie sous-jacente aux poèmes de trois āḻvār, par un glossaire-concordance analytique et par trois appendices consacrés aux noms et épithètes divins, aux incarnations de Viṣṇu et aux épisodes purāṇiques, ainsi qu’aux temples et toponymes.

tamoul, vishnouïsme, poésie indienne, Caṅkam

Eva Wilden a été enseignante-chercheuse (maître de conférences) à l’EFEO de 2003 à 2017, préparant des éditions critiques de textes tamouls classiques et travaillant sur l’histoire de la transmission de la littérature tamoule du Caṅkam. Entre 2014 et 2019, elle a dirigé le projet intitulé « NETamil : Going from Hand to Hand ‒ Networks of Intellectual Exchange in the Tamil Learned Traditions », financé par l’ERC (European Research Council) et associant l’université de Hambourg et l’EFEO. En 2015 elle a été honorée du « Kural Peetam » par le président de l’Inde. Depuis 2017 elle est professeure de tamoul et de codicologie à l’université de Hambourg.

 

Marcus Schmücker est chercheur à l'Institut d'histoire culturelle et intellectuelle de l'Asie de l'Académie des Sciences d’Autriche (Vienne), qu’il a rejoint en 1996. Son principal domaine de spécialité est la théologie vedāntique (notamment vishnouïte) en sanskrit, tamoul et manipravalam.